Other lives - Rituals


Décembre 2019

OTHER LIVES - Rituals

Date de sortie : 5 mai 2015

PIAS Recordings


Un brin d’histoire :


En 1832, dans son livre ‘Dans les prairies du Far-West’, Washington Irving décrit Stillwater en Oklahoma comme ‘une prairie glorieuse s’étalant sous les rayons d’or d’un soleil d’automne’. Le décor est planté pour les paysages dont vont s’inspirer Other Lives dans leur musique cinématique. Créé en 2008 sur les cendres du groupe instrumental Kunek, Other Lives est principalement l’union de Jesse Tabish, Josh Onstott et Jonathon Mooney, principaux multi-instrumentistes du combo. En mars 2009, le groupe sort un premier album éponyme qui sera un relatif succès commercial, permettant néanmoins au groupe de percer. En effet, plusieurs morceaux de l’album figureront dans des bandes originales de films et de séries tels que ‘Grey’s Anatomy’ ou ‘Ugly Betty’. ‘Tamer Animals’, deuxième album du groupe, sort en 2011. Mélangeant guitares folk aux trompettes, violons et autres timbales, il confirme l’ampleur de ses capacités musicales. Il lui permettra également de voyager et de s’offrir des premières parties prestigieuses (on t’en parle plus bas). En 2015, le groupe sort ‘Rituals’ sur le label belge PIAS, offrant à ses fans un album différent des précédents. Mêlant leur tradionnelle landscape music à des recherches plus expérimentales et plus électroniques, ils ne cessent d’étonner. Le tout, en pure utilisation des instruments traditionnels. Une performance sublime en elle-même !



Artistes similaires :


Midlake, Radiohead, Okkervil River, Pinback, Modest Mouse, Shearwater, Atoms for Peace, Fleet Foxes, Bright Eyes.


Quelques anecdotes:


- Les deux musiciens et compositeurs principaux du groupe, Jesse Tabish et Jonathon Mooney sont des orfèvres perfectionnistes, réputés pour leur pointillisme. Anciens colocataires, ils vivaient ensemble dans le studio du groupe...jusqu’à ce que le propriétaire s’en apercoive. Pouvant se couper du monde des mois durant afin de peaufiner toute la musique, note par note, avant de la proposer au reste du groupe, ils sont parfois, évidemment, en désaccord. Pour y rémédier, ils jouent à un jeu appelé le ‘WWNYD?’ ou ‘What Would Neil Young Do?’. Grand fan du musicien, ils admirent sa spontanéité et se mettent dans sa peau pour faire un choix lorsqu’un dilemme s’impose.


- Entre ‘Tamer Animals’ et ‘Rituals’, le groupe va changer quelque peu sa composition. Exit le batteur Colby Owen et la violoncelliste Jenny Hsu au profit de Danny Reisch (ex. Shearwater) à la batterie. Celui-ci possède un jeu très multiforme, se rapprochant plus facilement de ce que le groupe cherchait en termes de variétés de sons.


- Sur scène, chaque musicien joue de plusieurs instruments (parfois en même temps!). Alors que Tabish se concentre sur la voix, la guitare et le piano, Mooney joue également du piano mais aussi de la trompette, de la guitare électrique, du violon et du xylophone. Onscott alterne avec aisance la basse, la guitare et la timbale. Une véritable performance à voir absolument en live !


- ‘Rituals’ a été produit par le batteur et producteur Joey Waronker. En tant que batteur, il est connu pour avoir notamment joué aux côtés de REM, Roger Waters, Elliott Smith, Paul McCartney ou encore les Smashing Pumpkins. En tant que producteur, on le retrouve aux manettes d’albums de Eels ou encore Yeasayer. Un fameux palmarès ! Désirant malgré tout garder la main mise sur tout, Jesse Tabish décrit le rôle de Waronker comme une collaboration plutôt qu’une production à part entière.


- En 2012, à la sortie de ‘Tamer Animals’, le groupe est remarqué par Radiohead qui les prennent sous leurs ailes pour officier en tant que première partie sur toute leur tournée américaine. Véritable fan du groupe, Thom Yorke remixera d’ailleurs le morceau éponyme de l’album avec son groupe Atoms for Peace (disponible chez tous les bons YouTube du coin).


L’album a été composé après une longue tournée. Jesse Tabish décrit ainsi l’envie d’y ajouter beaucoup de boucles: y représenter le côté répétitif des tournées où chaque jour se ressemble.

- La pochette de l’album a été réalisée par une artiste et photographe texane, Alexandra Valenti. Celle-ci a été découverte par hasard, via Instagram, par la femme de Tabish. Ce dernier décrit l’aquarelle comme étant organique, structurée et colorée, à l’instar de ce qu’il voulait exprimer avec ‘Rituals’.


Pour en savoir plus :

https://otherlives.com/

«Rituals is an album of easy majesty, the sound of a band retreating further into the abstract landscapes of their own minds and finding something massive and beautiful inside. Sputnikmusic.com, 25 septembre 2015. »

Sputnikmusic.com, 25 septembre 2015.



  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
0