Hugo Kant – Out of Time

Juin 2018

Hugo Kant – Out of Time

Date de sortie: 20 mai 2017

Label: Bellring

Un brin d’histoire : Tu le sens arriver à plein nez, l’été ? Avec ses festivals arrosés sous une chaleur tropicale où tu danseras imbibé jusqu’à la moelle ? Avec ses flûtes traversières surprenantes, Hugo Kant t’emmène dans un monde où Lucy navigue dans un ciel plein de diamants. Un monde où il fait admirablement rimer le trip-hop de Massive Attack avec le psychédélisme d’un Jethro Tull bien seventies, tout en disséminant des endiablées indiennes où tablas charment les serpents des pistes de danse. Quentin Le Roux aka Hugo Kant, du haut de ses 42 ans, est natif d’Avignon. Depuis 2011, il écume les scènes françaises et internationales, notamment aux côtés de Chinese Man, Wax Taylor ou The Herbaliser. En 2017, il sort ‘Out of Time’, son troisième album, et on espère que tu dégusteras cette douceur électrico-exotique autant qu’on a pu le faire.

Artistes similaires : Chinese Man, Air, Massive Attack, Bonobo, Onra, The Cinematic Orchestra, Nick Murphy, Tycho, Moby, Wax Taylor, Tricky.

Quelques anecdotes : - Hugo Kant a une formation musicale très classique, comprenant notamment le piano et la guitare. Plus tard, il s’intéresse aussi à la flûte traversière (qu’on entend beaucoup sur l’album) mais aussi la batterie, la basse ou encore le bugle. En 1993, à l’âge de 17 ans, il forme un groupe de jazz psychédélique du nom de « Gus Weg Watergang » ce qui veut dire « la lointaine promenade de Gus dans l’eau ». Enfin, d’après Google Translate qui nous aidé sur ce coup là.


- Hugo Kant aime beaucoup le cinéma. Au-delà du côté très B.O. de ses compositions, on peut aussi entendre pas mal d’extraits de films utilisés comme sample, dont le fameux « Thou Shall Not Kill » issu des Dix Commandements ou encore le discours de Charlie Chaplin dans « Le Dictateur ». Ce dernier figure sur son album « I don’t want to be an emperor », sorti en 2001. Hugo Kant le cautionne dans son idéologie et son optimisme. De plus, l’accélération rythmique va tout à fait bien avec celle du morceau.


- Membre à part entière de la french touch, il faut reconnaitre que nos voisins à bérets sont forts dans l’electronica. Air, Daft Punk, Cerrone, M83, Justice, Mr Oizo, Télépopmusik ou encore Sébastien Tellier, ils sont nombreux à bénéficier d’une renommée et d’une reconnaissance internationale.


- C’est avec sa compagne, Salomé, qu’Hugo Kant a créé son propre label « Bellring ». Salomé est également sa backlineuse (c'est-à-dire celle qui défait les câbles emmêlés sur scène et qui apporte les bières).

- Son nom de scène vient du surnom qu’on lui donnait lorsqu’il était ado : « Docteur Kant ». Trouvant le nom « Docteur » trop utilisé dans le milieu de l’électronique, il l’a troqué pour Hugo.


- Hugo Kant a une vision très optimiste sur l’avenir du disque et de son industrie. Il considère notamment que, si il y vraiment beaucoup de musique sur le marché à l’heure actuelle, les gros labels n’ont plus le monopole de la distribution. Ainsi, plus de jeunes artistes peuvent tenter leur chance car tous les outils nécessaires sont mis à leur disposition et Internet est d’une grande aide là-dedans. AMEN.

Prochaine date près de chez toi : - Rien de prévu pour l’instant mais on ne manquera pas de te tenir informé !

Pour en savoir plus : www.hugokant.com

« Je pense qu'un musicien fait de la musique à partir de son expérience, de la musique qu'il écoute et de son travail personnel. On est le fruit de notre culture ».

Hugo Kant, Interview pour Freezeec.com, 2011.


  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
0